Personnage avec une bouée

Dessiner les personnages – Les mains

La question des mains revient souvent lorsque l’on dessine un personnage. On a souvent tendance à les voir comme LA chose difficile à faire. Et pour cause : avec 5 doigts tous différents et des tonnes d’articulations, une main peut être représentée de bien des manières ! Je vais tâcher de vous apporter ici des éléments pour vous aider à aborder les mains plus sereinement. Et comme d’habitude, vous trouverez le sketchnote résumé en conclusion 😉

Rester simple

Pour commencer, selon la situation du personnage, il n’est pas forcément utile de dessiner ses mains. On peut par exemple lui mettre les mains dans le dos ou dans les poches et le tour est joué ! J’aime beaucoup cette méthode 😉

Personnage sans main

Sinon, on peut aussi les dessiner très simplement à l’aide d’un trait et/ou d’un rond et cela suffit amplement ! Surtout lorsque le personnage en lui-même n’est pas énormément détaillé, il n’y a finalement pas d’utilité à s’embêter à lui dessiner des doigts 😉

Mains à base de traits et de ronds

Au final, le seul moment où je dessine des mains détaillées est lorsqu’elles ne sont pas rattachées à un personnage. Dans ce cas, la main devient LE message important et je vais donc chercher à la faire réaliste. Pour cela, étudions les proportions d’une main !

Proportions

Quand je dessinais des mains lorsque j’étais enfant, j’avais tendance à les faire comme ceci :

Ma main d'enfant

Et je suppose que je ne suis pas la seule !

Or, une main n’est pas seulement un poignet accompagné d’un pouce et de doigts, il faut aussi penser à la paume.

Si vous regardez vos mains, vous verrez que la hauteur de votre paume fait à peu près la hauteur de vos doigts. La base des doigts commence donc bien plus haut que la base du pouce ! De plus, il me semble intéressant de noter que la base du pouce forme un angle. J’ai d’ailleurs tendance à accentuer cet angle pour mettre en valeur le pouce 😉

Proportions de la main

Le résultat est beaucoup plus satisfaisant : on reconnaît la main !

Cependant, il y a, à mon avis, plusieurs manières de dessiner une main. On peut essayer de la faire extrêmement réaliste, avec toutes ses rondeurs, ses phalanges etc. Pour ma part, j’ai tendance à “vectoriser” la main, c’est-à-dire que je la dessine à base de traits droits. Cela me permet de décomposer les différents éléments de la main et me semble donc plus facile à dessiner. Je peux donc me retrouver avec doigts carrés. C’est d’ailleurs le genre de main que vous verrez dans la suite de cet article. Bien entendu, vous pouvez y ajouter des rondeurs si vous préférez ! Mais au final, j’aime assez le style obtenu avec les doigts carrés 😉

De beaux doigts carrés

L’étude des proportions permet de mieux comprendre le fonctionnement d’une main. Cependant, il ne s’agit là que d’une main ouverte. Or, la main peut prendre diverses positions. Je vous propose donc d’étudier quelques positions de mains qui peuvent vous être utiles à savoir.

Sketchnote : Envie de ?

Chaque mardi,  recevez un conseil et un exercice pratique !

Personnage avec un crayon

Les plus utiles

Lorsque je dessine des mains, je commence généralement par le poignet puis le pouce. Cela n’est bien sûr que ma manière de faire. Si vous êtes plus à l’aise en commençant par le petit doigt, libre à vous ! L’aspect le plus important lorsque l’on n’est pas encore à l’aise est surtout d’y aller étape par étape.

Intéressons-nous à une main en train de compter. Pour la réaliser, il “suffit” en fait de plier des doigts. L’avantage est que la main est peu près toujours la même : seule le nombre de doigts pliés change. Et si tous les doigts sont pliés, alors on obtient un poing levé !

Mains qui comptent

Le serrage de mains peut aussi être très utile même si c’est pour moi le plus difficile. Et pour cause : il y a en fait 2 mains imbriquées l’une dans l’autre. Il faut donc bien penser à quelle partie de quelle main est visible ou non et réussir à garder les proportions de chaque main. Cela demande de l’entraînement mais encore une fois, en y allant étape par étape, on finit par y arriver !

Ajouter les ongles sur les doigts peut aussi être une bonne information et donner plus de réalisme, tout comme les ombres !

Les détails auxquels penser

Les mains en train de tenir des objets me semblent très utiles aussi. En plus, elles sont relativement faciles à faire puisqu’une bonne partie de la main est cachée par l’objet en lui-même.

Tenir un objet

Enfin, et même si cela semble évident, pensez bien à compter vos doigts ! Pour ma part, j’ai souvent tendance à en mettre un de plus 😉

Conclusion

Sketchnote : Dessiner les mains

Si les mains nous semblent si difficiles à dessiner, c’est à mon avis car c’est une partie du corps très élaborée et qui peut prendre de nombreuses formes. Il n’y a donc pas qu’un seul modèle de main ! Il nous faut alors non seulement comprendre comment une main fonctionne mais aussi nous entraîner à dessiner toutes les possibilités de mains, c’est un sacré travail !

Heureusement, avec beaucoup de pratique et en y allant étape par étape, on finit par y arriver !

Dans l’article suivant, je vous parlerai de l’élément clé qui donne du cachet au personnage : la tête !

Partager
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *