Dessiner les personnages – La tête

Cet article conclut la série sur les personnages ! Il aborde le sujet de la tête, sujet qui m’a souvent posé problème car une tête contient généralement un visage et des émotions y sont alors rattachées ! Je vais donc vous présenter les éléments qui sont essentiels à mes yeux pour réussir une tête. Vous pouvez également consulter les 2 sketchnotes résumés en conclusion si vous préférez 😉

Théorie

Je vais aborder ici des notions de théorie qui servent à réaliser un visage plutôt réaliste.

Proportions

Une tête est en fait composée d’un rond, accompagnée d’une mâchoire et d’un cou !

Il faut ensuite réussir à placer les éléments du visage. Je commence pour cela par les yeux. Quand on est débutant, on a souvent tendance à placer les yeux trop hauts alors qu’en fait ils sont au milieu du visage. A partir des yeux, on peut placer tout le reste des éléments, comme vous pouvez le voir sur le schéma !

Voilà pour une tête de face. Mais comment faire pour l’orienter dans une direction ?

Orientation

Orienter un visage n’est pas simple mais je trouve le schéma suivant vraiment utile pour y arriver :

On se sert du placement des éléments du visage vus précédemment : l’axe horizontal des yeux et l’axe vertical du nez servent de repère. Ils nous permettent d’une part de visualiser le relief du visage lorsqu’une tête est tournée; d’autre part de visualiser sur quelle partie de la tête se placent les éléments du visage.

Pour une personne totalement de profil, on suit le même principe des axes. On ne verra alors plus qu’un seul oeil et il ne faut pas oublier de faire dépasser le nez.

Spécificités

Même si un visage peut se résumer aux paragraphes précédents, certains détails diffèrent selon l’âge et le sexe de la personne. Un homme aura généralement une mâchoire et un cou plus large qu’une femme. Un enfant est plus joufflu, ses yeux sont plus gros et plus bas. Le nez est aussi plus petit.

Application

Voilà en ce qui concerne la théorie pour un visage réaliste. Maintenant, ces notions restent valables pour n’importe quelle forme de visage. 

Prenons par exemple ces formes dessinées au hasard :

En appliquant la théorie, je peux “facilement” en obtenir des visages :

J’aime d’ailleurs beaucoup les têtes obtenues. J’ai ici ajouté tous les éléments du visage (yeux, nez, bouche, sourcils, oreilles, cheveux) mais il est également possible d’en mettre moins ! Je voulais vous montrer par là que l’on peut se permettre beaucoup de libertés en ce qui concerne une tête, du moment que l’on respecte certaines notions de base. 

Nous avons vu les bases, passons maintenant aux émotions !

Emotions

Pour faire passer une émotion, on peut principalement jouer sur 3 éléments du visage : les yeux, les sourcils et la bouche.

C’est l’association de ces 3 éléments qui va créer l’émotion. Simple non ? Pourtant, il m’arrive souvent lorsque je dois dessiner une émotion d’avoir l’impression de manquer d’imagination. J’ai beau savoir quelle émotion je veux représenter et avoir tous les éléments à ma disposition, je n’arrive pas à visualiser le visage voulu !

J’utilise donc un petit tableau très très utile :

Ce tableau se base sur les éléments que je vous ai présentés plus tôt (yeux, bouche, sourcils) pour créer d’innombrables combinaisons d’expressions. Ainsi, lorsque je dois dessiner une émotion, je regarde dans ce tableau quel visage semble le plus correspondre à cette émotion et je le sélectionne!

Par exemple : 

Ce tableau est bien sûr un exemple. Avec d’autres bouches, yeux et sourcils, le résultat serait différent mais tout aussi satisfaisant ! 

Pour amplifier encore plus l’émotion, on peut y ajouter une posture et des petits effets et le tour est joué :

Conclusion

Dans cet article, j’ai voulu vous montrer qu’il peut être très simple de dessiner un visage satisfaisant lorsque l’on connaît les bases. Mieux encore, ces bases procurent aussi une certaine liberté car elles permettent de créer toutes sortes de visage très originaux.

En ce qui concerne les émotions, le tableau des expressions est pour moi l’exercice à retenir. Avec lui, vous ne devriez souffrir d’aucune panne d’inspiration. Enfin, une émotion passe aussi par le corps, travailler la posture me semble donc très important !

Voilà ! Cet article clôt ma série sur les personnages. Cependant, s’il y a des éléments qui vous paraissent manquants et sur lesquels vous aimeriez avoir des indications, je me ferai un plaisir d’en faire un nouvel article 😉

Share your thoughts